Deviant Login Shop  Join deviantART for FREE Take the Tour
×



Details

Submitted on
January 19, 2011
Image Size
441 KB
Resolution
800×531
Link
Thumb
Embed

Stats

Views
1,158
Favourites
43 (who?)
Comments
6

Camera Data

Make
NIKON CORPORATION
Model
NIKON D300
Shutter Speed
1/4 second
Aperture
F/9.0
Focal Length
18 mm
ISO Speed
400
Date Taken
Sep 24, 2010, 12:36:23 AM
Software
Adobe Photoshop CS5 Windows
×
Wild - Le bernard l'hermite -4 by bwiti Wild - Le bernard l'hermite -4 by bwiti
Le bernard l'hermite (Pagurus bernhardus)

« Quoique les pagures appartiennent évidemment à la famille des macroures, ils ont la queue plus courte que la plupart des autres animaux qu'elle renferme; cet organe n'est guère plus long que leur carapace, caractère qui, joint à leurs téguments mous, suffit pour les distinguer de tous les autres genres de la même famille.
Rien n'est plus singulier que les mœurs de ces crustacés. Comme leur carapace est trop faible pour les garantir des chocs extérieurs, il faut qu'ils s'approprient la coquille de certains mollusques, dans laquelle ils s'enfoncent presque entièrement, a l'exception de leurs pinces. C'est à cause de l'habitude qu'ils ont de vivre ainsi dans une demeure empruntée, qu'on leur a donné le nom d’ermites, de Diogène, de soldats, parce qu'on les a comparés à un religieux dans sa cellule, au philosophe cynique dans son tonneau, à un factionnaire dans sa guérite.
On ne saurait s'imaginer les peines qu'ont les pagures pour se procurer cette habitation protectrice, les efforts qu'ils sont obligés de faire pour s'y établir, les dangers qu'ils ont à courir de la part de leurs ennemis, qui profitent de ce moment de faiblesse pour les attaquer, les combats qu'ils ont a soutenir pour la disputer à ceux de leurs semblables qui veulent s'en emparer a leur détriment. Encore si elle devait leur rester pour toujours, ils pourraient se consoler de la difficulté de l'acquisition par la longueur de la jouissance ; mais comme leur corps prend sans cesse de l'accroissement, ils sont obligés de changer tous les ans d'habitation, de recommencer leurs manœuvres, de courir les mêmes dangers. »

Extrait de l’ouvrage intitulé « Nouveaux éléments d’histoire naturelle » par A Salacroux - 1839




www.bwiti-photos.com
Add a Comment:
 
:iconojkuj:
That's beautiful...I mean worth thinking! It feels so urban, technical and vibrant, yet lonely. This whole series of yours makes me quite sad and better-tomorrows-will-definitely-come-feel ;-) This one is my favourite. Well done!
Reply
:iconszylvester:
Szylvester Jan 24, 2011   Photographer
Une série que me touche d'autant plus qu'une de mes meilleurs amies est aussi en fauteuil. J'adore ton travail là-dessus. Bravo
Reply
:iconbwiti:
ben merci beaucoup...:)
Reply
:iconalicjarodzik:
AlicjaRodzik Jan 19, 2011  Professional Photographer
touching series ...brawo
Reply
Add a Comment: